Auteurs
Boris
Dokmak

La femme qui valait trois milliards

Date de parution
Pagination
758 pages
Prix
9,00 €
Présentation courte

"Un monument, la quintessence du polar." Gérard Collard

Elle est la plus célèbre disparue au monde. Elle sème la mort et le chaos. Elle s'appelait Paris Hilton.

Citation
"Un monument, la quintessence du polar" Gérard Collard
Présentation (colonne de gauche)

Elle est la plus célèbre disparue au monde. Elle sème la mort et le chaos. Elle s'appelait Paris Hilton.

À Bruges, le lieutenant Borluut, flic obsessionnel, se refuse à lâcher l'enquête sur la troublante " momie du canal ". 
À Los Angeles, Almayer, un privé carburant à l'étherine et aux alcools blancs, se charge de remonter la piste de " P.H. ", la petite princesse blonde de Beverly Hills que les tabloïds ont oubliée. 

Présentation (colonne de droite)

 


Entre eux, c'est le carnaval des pourris : narcotrafiquants, mercenaires, jet-setters cocaïnés, flics déglingués, agents corrompus du Secret Service, archéologues déjantés... 
Leurs routes, entre le désert brûlé du Mexique, la Californie crépusculaire et les neiges ternies de la Grande Russie se croiseront-elles un jour ? Car tous, sans le savoir, courent après la même ombre : la femme qui valait trois milliards. 

Le chef-d'oeuvre de Boris Dokmak, inspiré du monstrueux projet Sunshine, plus grand scandale…
Paris, avril 2010.  Sous un ciel anthracite, un tueur hors normes ensanglante les rues de la…